Ouessant - L'Île Sentinelle

Entourée de 5 phares, Ouessant est surnommée l'île sentinelle. Venir à Ouessant, ce n'est pas que découvrir les fabuleux paysages le jour, mais il faut également y rester la nuit pour voir tous les phares se mettre en vie ! C'est un spectacle unique de se retrouver au pied du phare du Créac'h la nuit...surtout avec une légère brume !

Un amer est un outil qui sert à la navigation maritime. Il en existe plusieurs sur l'île d'Ouessant. A pointe sud-ouest, vous retrouvez à la pointe de Porz Doun, la pyramide du Runiou. Elle permet de faire des alignements avec le clocher de l'église et le rocher peint en blanc de la pointe de Pern.

Phare en mer construit au sud-est de l'île; À 3 km au sud-est de l'île d'Ouessant, dans le passage du Fromveur (courant très violent, pouvant atteindre 16 km à l'heure, dont le nom breton signifie "grande frayeur"), Kéréon est bâti sur l'écueil de Men Tensel, "la pierre hargneuse".

Vigie d'observation du rail d'Ouessant Elle a été mise en service en 1982 à la suite des naufrages de l'Olympic Bravery en 1976 et de l'Amoco-Cadiz en 1978.

Phare en mer construit au sud-ouest de l'île. Haut de 47m, le phare se signale par ses trois éclats rouges toutes les quinze secondes et sa sirène de brume. Sa portée est de 19 milles. Automatisé en juillet 1991, le phare est désormais télécommandé à partir du Créac'h.

Un des phares les plus puissants au monde... C'est la coupure entre la Manche et l'Atlantique. Identifiable par sa tour de 55m de haut (75m par rapport au niveau de la mer), à bandes blanches et noires, il guide l'entrée des bateaux dans la Manche. Allumé en 1863, électrifié en 1888, doté d'un feu-éclair en 1901 et de lampes au xénon en 1971, le Créac'h, qui signifie "promontoire" en breton, est l'un des phares les plus puissants du monde.

Phare en mer situé à la pointe ouest de l'île, dont le nom signifie la "tempe" en breton. Construit entre 1911 et 1934, arrêté cinq ans plus tard, il fut réhabilité et automatisé en 1959. Jusqu'en 1972, c'est le Créac'h qui l'alimenta en électricité : les pylônes bétonnés servaient au téléphérique qui reliait le phare à la terre.

Trouver un hébergement

Du
Au