Une semaine sur l’île d’Ouessant

Cette année, c’est à mon tour d’organiser les vacances estivales. J’ai très envie de faire découvrir l’île d’Ouessant à ma femme, Olivia et ma fille Victoire de 3 ans. Quand j’étais petit, nous allions chaque année sur l’île d’Ouessant pour une semaine avec ma famille.

Nous habitons Rennes. J’ai envie de rendre éco-responsable notre séjour. Je choisis donc l’option transport en commun. Nous prenons le train au départ de Rennes et en 2 heures, nous arrivons à la gare de Brest. Nous enchaînons notre voyage par 1h de car, au départ de la gare SNCF pour nous rendre au Conquet, un des ports d’embarquement pour les îles de Molène et Ouessant. Nous avons même le temps de casser la croûte avant de monter à bord du Fromveur 2 de 14h30. Victoire est sage, un des côtés pratiques des transports en commun, nous pouvons profiter du voyage pour lire des histoires, jouer avec notre fille. Nous passons la traversée maritime sur le pont extérieur à sentir la brise sur nos visages. Nous avons hâte de découvrir la location que j’ai choisie pour la semaine. J’espère qu’elle va plaire à mes femmes !

Arrivés au port du Stiff, nous sommes pris en charge par une navette de 9 places que nous avions réservée au préalable, nous serons déposés devant notre location. J’ai choisi une location isolée, la plus à l’Ouest de l’île avec un jardin clos. Olivia est subjuguée par la vue panoramique sur la pointe de Pern et le phare du Créac’h. Je suis trop impatient d’attendre la nuit pour qu’elle connaisse la puissance des éclats de ce phare, l’un des plus puissants d’Europe.

Nous rencontrons la propriétaire, une femme très sympathique, elle nous a préparé un far breton pour notre arrivée. Il n’y a pas à dire, les insulaires ont le sens de l’hospitalité. Après nous avoir expliqué les rudiments de la maison, elle nous laisse prendre possession des murs.

Nous installons Victoire dans le lit parapluie dans une petite chambre. Elle s’endort en peu de temps. Cela veut dire qu’elle s’y sent bien. Pendant sa sieste, avec Olivia, nous préparons la liste des courses. Je vais me rendre au bourg de Lampaul à pied, 3km, ça va me permettre de me déconnecter. Je laisse même mon téléphone à la location. Je pars à l’aventure !

Après avoir rempli mon chariot, l’épicier me demande à quelle heure je souhaite être livré ! Vraiment pratique car je ne savais pas si j’aurais pu tout ramener en une fois.

Ensuite, je vais me renseigner auprès de l’office de tourisme. C’est pratique, il édite un Ouessant Infos hebdomadaire où l’on retrouve toutes les informations sur les horaires des commerces, l’agenda de la semaine, d’ailleurs, cette semaine, il va falloir faire des choix.

Pour rentrer, je loue un vélo. Le loueur est sympathique et de bons conseils. Il me propose un vélo avec une carriole pour transporter ma fille plus facilement et pour Olivia, il va nous livrer un vélo électrique pour la semaine.

De retour à la location, je retrouve Olivia sur un bain de soleil en train de lire. La petite joue avec un ballon dans le jardin. Les vacances commencent bien !

Nous décidons de faire une petite marche pour découvrir les alentours avant la livraison de nos courses.  Nous allons jusqu’à la pointe de Pern. Olivia se dit qu’elle a trouvé son itinéraire pour son jogging matinal.

Ce soir, nous ne ferons pas de vieux os, nous dînons tranquillement et admirons le coucher de soleil sur la mer du jardin.

1er réveil dans notre maison pour la semaine. Olivia rentre de son jogging pendant que je prépare le petit-déjeuner. Orange pressée, tartine de pain beurre, café et thé. Nous étudions le Ouessant Infos de l’office de tourisme. Nous surlignons les activités qui nous plaisent. Demain matin, atelier lecture pour jeunes enfants à la bibliothèque. Chouette, moi, je vais me programmer une matinée pêche à la côte. J’aimerais leur rapporter des maquereaux frais que nous ferons griller au barbecue.

Cette après-midi, nous profitons de cette météo estivale pour leur faire découvrir la plage du Prat. C’était ma plage préférée, quand j’étais petit, avec ma pelle et mon sceau, et les enfants qui étaient présents, nous construisions un barrage au niveau des petits rochers. A la fin, nous arrivions à faire une petite piscine pour les plus petits.

Nous passons un chouette moment à la plage, tous à l’eau ! Bon, la température de la mer n’a pas changé, toujours aussi froide mais tellement revigorante !

3ème jour sur l’île d’Ouessant, nous sommes lundi. Les filles partent à pied de bonne heure pour donner à manger aux canards du port de Lampaul avant de se rendre à la bibliothèque. Je vérifie mon matériel de pêche et je file, d’après mes souvenirs, vers la côte sud pour pêcher. J’aimais les moments de pêche partagés avec mon père. Après 2 bonnes heures de pêche non fructueuse, il est temps de rentrer…je passe par le bourg et je tombe sur la guitoune d’un pêcheur de l’île. Je zieute son étal, pleins de maquereaux ! J’en achète, ce sera mon secret, je dirais que je les ai péchés ! Chut, vous ne direz rien !

Je prépare les maquereaux, découpe les filets, les badigeonne de moutarde pendant qu’Olivia prépare une salade comme accompagnement. Après ce délicieux déjeuner, nous nous reposons dans le jardin pendant la sieste de Victoire. Je peux enfin prendre le temps de lire.

Nous avons rendez-vous à la tombée de la nuit au pied du phare du Stiff avec Ondine, Kalon Eusa, guide conférencière ouessantine. Elle va nous expliquer le fonctionnement des phares, reconnaître leurs éclats. Nous nous y rendons à vélo, nous avons emmitouflé la petite au cas où elle s’endort. Et oui, à Ouessant, le soleil se couche encore plus tard qu’ailleurs en France ! Il est 23h, nous retrouvons un petit groupe de personnes. Les explications d’Ondine sont claires. Elle est passionnée par son sujet. Nous finissons même le rendez-vous par l’Une semaine sur l’île d’Ouessant Je porte Victoire, elle lutte pour garder ses yeux ouverts mais arrivés en haut, ses yeux s’ouvrent en grand. C’est tellement émouvant de voir tous ces rayons qui guident les marins. Nous rentrons en pleine nuit, heureusement, nos vélos sont équipés de lumière.

Ce matin, c’est grasse matinée pour tout le monde. Nous avions fait attention de ne pas programmer d’activité ! Cette après-midi, je vais faire un baptême de plongée. Il faut que je sois en forme. J’ai rendez-vous à 14h au port de Lampaul. J’ai hâte de découvrir les fonds marins.

Les filles ont profité de leur après-midi pour se reposer et ensuite de faire leur séance shopping au bourg de Lampaul. Olivia a trouvé une petite marinière pour Olivia avec une broderie à l’effigie de l’île d’Ouessant. Elle sera parfaite pour sa tenue de rentrée ! Elles ont également trouvé des souvenirs pour toute la famille. Des Baumes Tempêtes de Nividiskin pour les mamies, des livres sur les phares pour les papis et du miel pour ma sœur ! Etant au bourg, elles en ont profité pour récupérer notre réservation de crêpes de blé noir et de froment auprès de Crêpe à l’Ouest, place de l’église. Ce soir, nous allons nous régaler !

5ème jour, nous avons préparé notre pique-nique et nous partons de bon matin en vélo pour visiter le coté Est de l’île. Nous prenons notre temps, nous laissons nos vélos au bord de la route pour profiter des sentiers pédestres. Les falaises de Cadoran sont majestueuses, les plus hautes de l’île. Nous y retrouvons un coté Irlandais à ce paysage. Nous finissons notre journée à la plage d’Arlan et son eau turquoise. Le côté pratique de la carriole, Victoire a pu faire sa sieste pendant que je pédalais. Elle est en forme et tellement contente de foulée le sable fin à son réveil. Je mets au défi ma femme de se baigner à cette plage. Elle est réputée pour être la plus froide de l’île ! Olivia ne se dégonfle pas, et elle y va ! Nous rentrons à la location pour se préparer pour aller dîner au restaurant. Nous avons choisi un restaurant avec une belle vue sur mer, nous pourrons profiter du coucher de soleil.

6ème jour et avant dernier jour, nous avons envie de profiter pleinement de cette journée. Comme hier, nous emportons le pique-nique et au menu, ce sera le côté Ouest de l’île et les musées. Il y a deux musées sur l’île d’Ouessant. Le musée des Phares et Balises qui concerne tout ce qui touche à la signalisation maritime. L’écomusée, quant à lui, est une maison traditionnelle d’époque avec son mobilier. Nous commencerons par les musées pour finir la journée à la plage de Corz, nous n’y sommes pas encore allés. Il parait que c’est la plage où la mer est la plus chaude !

Dernier jour, le bateau part à 11h45, la navette vient nous chercher à 11h. Pas de temps à perdre, pendant qu’Olivia fait nos valises, je m’occupe de la petite et lui apprend à faire le ménage. Elle comprend vite !

Nous avons le cœur lourd quand nous rendons la clé de la location, et encore plus lourd quand le bateau quitte le quai…

Comme pour l’aller, à l’arrivée au Conquet, nous prendrons le car pour Brest et dans la foulée le train. Arrivés chez nous, nous nous projetons déjà à réserver nos vacances de la Toussaint sur cette île !

Infos pratiques

Activités : traversée maritime, vélo, plongée, ascension d’un phare de nuit, location, bibliothèque

Durée : 7 jours

Localisation : île d’Ouessant

Saison idéale : Juillet / août

Difficulté : facile

Budget : 900€ au total

Adapté aux enfants : oui

Contact : : Compagnie maritime Penn Ar Bed, Navette, Loueurs de vélos Crêpes à l'Ouestphare du Stiff, site de l'office de tourisme pour trouver une location, Kalon Eusa, Bibliothèque municipale

Foire aux conseils : Pensez réserver à l'avance votre traversée maritime auprès de la Compagnie Maritime Penn Ar Bed, vous recevrez par courrier vos billets de bateau et de car !

 

Trouver un hébergement

Du
Au